Détecter les problèmes de freinage

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Problèmes de freinage, des vies en danger

N’oubliez jamais que votre vie dépend en grande partie de votre capacité de réagir au danger. Cette capacité passe en grande partie par le freinage. Votre vie mais également celle des autres usagers de la route peut en dépendre.

Dès les premiers doutes, n’attendez pas ! Faites le tours des organes de freinage.

1 – la commande de frein est molle ou va en butée

verifier l’état de ses garnitures

– Vérifiez le réglage de la garde.
Changez le liquide de frein en effectuant une purge.
– Vérifiez l’usure des garnitures. N’attendez pas qu’elles disparaisses ou ce sont les disques que vous aurez également à remplacer !
– Vérifiez le jeu entre les garnitures et le tambour.

 

 

2 -Un freinage haché vous renvoyant des à-coups

plaquettes et disque usés

– Inspectez vos disques / tambours : Ils ne doivent pas être déformés, ovalisés, fendus ou voilés.
Vérifiez l’usure, la propreté ou les rayures des garnitures. Les disques ne doivent pas être griffés ou abimés !
Vérifiez le profil de vos plaquettes : vous pouvez limer ou passer un coup de papier de verre sur les arrêtes de la garniture.

 

 

 

 3 – la Commande de frein est dure

– Si vos garnitures sont neuves, purgez légèrement le liquide de frein. Il est possible que le niveau, une fois remonté par la pression exercée par l’épaisseur des nouvelles plaquette entre disques et pistons, soit trop important dans le circuit hydraulique.
– appliquez un rodage progressif
Sinon, vérifiez :
– que le circuit hydraulique n’est pas bouché ou qu’aucune durite n’est écrasée.
– qu’un piston n’est pas grippé. Pour le vérifier, il vous faudra démonter l’étrier, et repousser vos pistons à l’aide d’une pince ou d’un levier. Si un piston ne bouge pas, c’est qu’il est grippé. Durant l’opération ne touchez surtout pas au levier de frein ! Dans ce cas prévoyez la réfection des pistons et des joints qui vont avec
– Changez le liquide de frein en effectuant une purge.

 

4 -Vos freins restent serrés et par conséquence chauffent

vérification du montage

Vérifiez :
– que vous avez bien monté les plaquettes.
– que les pistons ne sont pas grippés (maître cylindre, émetteurs ou récepteurs). Dans ce cas prévoyez la réfection des pistons et des joints qui vont avec.
– que le niveau du liquide de frein est bon (trop de liquide de frein peut également rendre la commande trop dure). Logiquement s’il y en avait trop lors du montage, vous avez du avoir du mal à mettre les plaquettes…
– que le liquide de frein n’est pas trop vieux.
– que vos diques ne sont pas voilés

 

 

5 – Vous ne freinez plus du tout, mais alors plus du tout !

Vérifier le niveau de liquide, les garnitures. Si les garnitures sont dans un bon état, il y a peut être une fuite. Inspectez alors  le maitre cylindre, puis les durites et enfin l’étrier. N’hésitez pas à mettre vos mais pour ressentir l’humidité. Mieux vaut être sale que de risquer de se retrouver régulièrement encastré dans un autre véhicule !

Pistons grippés

 

 

6 – Freinage bruyant

– Vérifiez l’usure des garnitures. Le support de la garniture frotte peut être directement contre le disque.
– Vérifiez les rayures ou ovalisation des disques ou tambours. Vérifiez également simplement l’usure des disques en passant votre main dessus. S’ils sont gondolés, pensez à rapidement les changer
– Vérifiez que vous n’avez pas oublié de remettre les silencieux montés sur certaines plaquettes d’origine. Ca ressemble à une vine plaque métallique.

 

7 – Quand contrôler l’état de ses freins ?

Le plus régulièrement possible (sans non plus le faire tous les jours…) A chaque vidange ou tous les 5000Km, vérifiez l’usure des garnitures de frein. L’épaisseur de la garniture ne doit pas être inférieure à un millimètre.  En ville, les petits freinages risquent de finir par glacer vos plaquettes. Si vous ressentez une perte d’efficacité, passez un léger coup de papier de verre sur la garniture (surtout pas sur les disques !) Le liquide de freins a tendance à perdre ses qualités avec le temps. Nous conseillons de le changer tous les ans. Au prix que cela coute, vous maintiendrez un circuit plus sain, risquerez moins le grippage de vos pistons, garderez un bon mordant au freinage.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Durites Aviation c'est aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *