Histoire de la durite aviation ou durite avia

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Histoire de la durite aviation, durit avia, durite blindée

Un nom de marque tombé dans le vocabulaire courant

Durit est une marque déposée . L’utilisation du mot « durite » est issue d’une transformation avec le temps. On peut parler de francisation du nom qui est tombé dans le langage courant en perdant la mémoire du nom de marque.

la durit est de manière générale confondue avec le flexible renforcé que nous évoquons ici, et que nous continuerons d’appeler durite aviation, l’expression étant inscrite dans le langage courant. On parle également de durite blindée.

Afin de mieux visualiser les explications suivantes, nous vous invitons à également consulter la page sur la structure de la durite aviation

durite aviation moto

Durite Aviation

Pourquoi durite aviation  ?

Comme avez pu le deviner, le terme vient du fait que la technologie provient de… l’aviation ! Bravo ! En aéronautique la plupart des commandes sont hydrauliques. Les contraintes sont telles qu’il est inenvisageable pour des raisons de sécurité d’avoir des pertes de pression liées à la longueur des flexibles ou à leur dilatation.

Une technique de plus en plus complexe

À ses débuts, la durite aviation se composait d’un tube en caoutchouc dont la structure était renforcée par de la toile. Des nappes textiles ont suivi puis des tressages métalliques ont succédé au fil des innovations techniques.

tressage durite aviation

durites aviation au mètre

Structure première de la durit

La durit classique est uniquement composée d’une couche en caoutchouc assurant l’étanchéité, isolant le liquide de frein de l’air. La durit aviation possède cette même première couche étanche mais est gainée par une couche en toile, rendant la durite plus rigide et donc plus résistante à la pression. Enfin, une couche extérieur en métal tressé assure la protection mécanique des sous-couches. Elle complète l’effet de conservation de la forme de la durite. Les agressions dues à la lumières et aux ultra-violets, aux produits chimiques et autres solvant, aux frottement de pièces mécaniques sont également atténuées grâce à cette couche supérieure.

Des techniques high-tech mises au service des durites aviation

Depuis la création de la durite, les techniques ont beaucoup évolué. Les durites peuvent intégrer à leur composition des fibres de verre, des toiles – souvent en Nylon ou polyester plutôt qu’en coton. Le caoutchouc d’origine est aujourd’hui du Butyl, des polymères divers ou parfois des mélanges complexes que l’on peut retrouver dans les pneus, les courroies ou toute autre pièce mécanique d’aspect caoutchouteux que l’on retrouve dans des machines ou véhicules. Ces matériaux sont bien plus fiables et durables que le caoutchouc standard.

Cette technique est à ce jour utilisée par les ingénieurs de MotoGP, WSB (World Super Bike) et autres compétitions de très haut niveau pour répondre aux exigences des pilotes. Pour en savoir plus sur les différents montages possibles, dont celui utilisé par les pilotes, rendez vous sur les articles quelle durite aviation et quelle marque de durite aviation

Contribuez à l’article en écrivant à l’équipe de durites-aviation.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Durites Aviation c'est aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *